Lycée Polyvalent Joliot Curie de Sète

Le lycée Joliot-Curie est un lycée polyvalent de plus de 2000 élèves, étudiants et apprentis avec un nombre de formations en enseignements industriels importants. Depuis 60ans, le lycée Joliot-Curie a formé des jeunes aux métiers d’hier et les forment maintenant aux métiers de demain dans les domaines de la chaudronnerie, de la maintenance, des systèmes numériques, de l’automatisme et robotique avec des plateaux techniques modernes. Les entreprises partenaires du lycée sont nombreuses et fidèles.

C’est tout naturellement que nous avons signé une convention avec la PFT34 méc@innov pour encore plus renforcer ce lien école-entreprise, renforcer encore plus le lien entre nos enseignants et les entreprises pour permettre à chacun de trouver une réponse à son besoin de formation, de développement économique.

Cette collaboration est importante pour nous, il faut que cette collaboration s’amplifie au fil des années. C’est ce que je souhaite.

Thématique :

Notre partenariat avec la PFT34 Mec@innov est surtout axé sur l’automatisme et informatique industrielle au travers de la section de BTS CRSA (Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques) et ces 5 formateurs qui sont toujours à la recherche de projets à concevoir, de recherche de solutions technologiques pour la réalisation de prototypes. Des projets ont pu aboutir grâce à ce partenariat avec la réalisation de prototype comme l’ensacheuse de bonbons ou encore des réalisations pour les ostréiculteurs du bassin de Thau.

Le secteur de la Chaudronnerie Industrielle peut aussi être sollicité. Les enseignants en construction mécanique et fabrication sont aussi très proches des entreprises et proposent de belles réalisation comme une benne pour une société proche de Sète.

Nos équipes de formateurs en automatisme peuvent aussi de développer des solutions de systèmes industriels avec une intégration d’un robot collaboratif.

Projet STS CRCI (Chaudronnerie) pour une société proche de Sète

IUT de Béziers

L’IUT de Béziers et la Plateforme Technologie PFT34 ont des liens de collaboration qui remontent maintenant à une décennie, chacun apportant à l’autre son expertise dans des domaines très complémentaires. Toutes deux des structures dynamiques et proactives, elles s’intègrent dans un tissu industriel local très actif et sont à l’écoute de ses besoins et de ses attentes. Les thématiques actuelles, telles que l’Internet des Objets ou les e-services et l’entreprise connectée, sont des exemples forts dans lesquels nos savoir-faire respectifs se complémentent et forment un tout cohérent, au bénéfice de notre territoire.

Les thématiques que nous partageons :

ELECTRO EROSION ONA UE250

Le procédé de fabrication de pièces tel que l’usinage par électro érosion à fil permet de réaliser des pièces aux profils complexes.

La découpe par électro érosion à fil est adaptée à tout type de matière conductrice de courant.

La capacité de la machine permet de travailler sur des pièces allant jusqu’à 350x280x200 mm.

BRAS DE MESURE HEXAGON

Les pièces réalisées par la PFT et par les entreprises voisines ont des formes qui se complexifient. Le contrôle de la conformité de ces surfaces et volumes devient très long et ne donne, parfois, qu’une image partielle de ces formes.

Par exemple les formes que nous réalisons en formage incrémental sont toujours des surfaces complexes sur des matériaux métalliques aluminium, inox, acier.

Ces pièces que nous livrons sont partiellement contrôlées sur une machine à mesurer qui ne nous permet qu’une exploration partielle des surfaces et nous demande un temps de contrôle très long. Nous souhaitons réaliser un contrôle plus rigoureux et si possible sur la machine pour pouvoir faire des retouches.

Le système de mesure sans contact apparaît comme être le produit le plus adapté avec un temps de mise en œuvre très court qui nous donne une image complète de la surface pour pouvoir la comparer au modèle numérique. Ces opérations de contrôle doivent pouvoir se réaliser « in situ ».

Les principales caractéristiques de la solution HEXAGON :
    • Bras de mesure7 axes avec scanner, taille2.5m (portée max 2.98m)
    • Précision en palpage <0.05mm, selon norme ISO 10360-12
    • Précision en scan <0.07mm, selon norme ISO 10360-8 Annexe D
    • Vitesse de scan > 750 000 pts/sec et résolutionjusqu’à0.011mm
    • Palpeurs et scanner amovibles et repositionnables sans recalibrage

 

Contrôle géométrique :
Scan - rétro conception :
  • Système de mise en sécurité et verrouillage du bras
  • Ecran la poignée du bras pour faciliter les mesures
  • Etalons pour vérification du bras en répétabilité, précision volumétrique, et scan
  • Logiciel Polyworks Inspector Premium pour toutes les mesures de palpage et de scan

ROBOT KUKA KR 500

Usinage :

Notre procédé :

Cellule robotisée KUKA  KRC 500 MT
Outils fixes carbure
Table de formage capacité maximale 800 x 600 mm
Déformation négative avec ou sans matrice.
Intégrateur Tecnalia

Tête d’usinage 15 kW – 27 000 tr
Table tournante (axe 7) capacité maximale 1200 x 800 x 600 mm

Formage :

Le procédé de formage incrémental est basé sur la déformation plastique graduelle d’une tôle (dont le pourtour est fixe sur un outillage) avec l’aide d’un poinçon qui décrit une trajectoire continue, contrôlée numériquement.

Les principaux éléments du procédé sont:

    • Système de fixation de la tôle
    • Outil poinçon
    • Contrôle numérique de la trajectoire de l’outil.
     

C’est un procédé pour la fabrication rapide et économique de prototypes ou séries courtes (temps de fabrication longs), y compris de pièces à géométries complexes.

Matériaux : Aluminium, acier, inoxydables, titane, alliages base nickel
Épaisseurs : jusqu’à 6mm Al, 3mm Ti
Cellule : 2mm Al, 1mm aciers, 0,5 base nickel
Capacité tôles : jusqu’à 800 x 600 mm

 

Il existe différentes configurations du procédé, en fonction de la géométrie à réaliser :

  • système de fixation de la tôle mobile,
  • utilisation d’une matrice complète ou partielle (bois ou résine)

Industrie du Futur et Cybersécurité

Industrie du Futur et Cybersécurité

Lundi 28 Mars 2022

La PFT 34 Méc@innov a travaillé en collaboration avec la CCI de Béziers pour une rencontre le lundi 28 Mars 2022 avec le Club Maintenance sur le thème de l’Industrie du Futur et la Cybersécurité.

Le Club Maintenance a pour objectif de créer un réseau entre directeurs de production et/ou responsables maintenance dans le but de faciliter le déploiement des programmes Industrie du Futur chez les grands comptes industriels de l’Hérault. Il favorise les échanges, le partage de bonnes pratiques et facilite le recours à des fournisseurs locaux.

Lire la suite